Книга пророка Осии, глава 5

Le châtiment

V. 1-10: cf. (Os 6:8-10. Am 5:21-27.)

Écoutez ceci, sacrificateurs!

Sois attentive, maison d’Israël!

Prête l’oreille, maison du roi!

Car c’est à vous que le jugement s’adresse,

Parce que vous avez été un piège à Mitspa,

Et un filet tendu sur le Thabor.

Par leurs sacrifices, les infidèles s’enfoncent dans le crime,

Mais j’aurai des châtiments pour eux tous.

Je connais Éphraïm,

Et Israël ne m’est point caché;

Car maintenant, Éphraïm, tu t’es prostitué,

Et Israël s’est souillé.

Leurs œuvres ne leur permettent pas de revenir à leur Dieu,

Parce que\note Os 4:12.l’esprit de prostitution est au milieu d’eux,

Et parce qu’ils ne connaissent pas l’Éternel.

\v 5\note Os 7:10. L’orgueil d’Israël témoigne contre lui;

Israël et Éphraïm tomberont par leur iniquité;

Avec eux aussi tombera Juda.

Ils iront avec leurs brebis et leurs bœufs chercher l’Éternel,

Mais ils ne le trouveront point:

Il s’est retiré du milieu d’eux.

Ils ont été infidèles à l’Éternel,

Car ils ont engendré des enfants illégitimes;

Maintenant un mois suffira pour les dévorer avec leurs biens.

Sonnez de la trompette à Guibea,

Sonnez de la trompette à Rama!

Poussez des cris à Beth-Aven!

Derrière toi, Benjamin!

Éphraïm sera dévasté au jour du châtiment;

J’annonce aux tribus d’Israël une chose certaine.

Les chefs de Juda sont comme ceux qui déplacent les bornes;

Je répandrai sur eux ma colère comme un torrent.

V. 11-15: cf. (2 R 15:19. 2 Ch 28:16, 20, 21.) Os 13:6-9.

Éphraïm est opprimé, brisé par le jugement,

Car il a suivi les préceptes qui lui plaisaient.

Je serai comme une teigne pour Éphraïm,

Comme une carie pour la maison de Juda.

Éphraïm voit son mal, et Juda ses plaies;

Éphraïm se rend en Assyrie, et s’adresse au roi Jareb;

Mais ce roi ne pourra ni vous guérir,

Ni porter remède à vos plaies.

Je serai comme un lion pour Éphraïm,

Comme un lionceau pour la maison de Juda;

Moi, moi, je déchirerai, puis je m’en irai,

J’emporterai, et\note Os 2:9.nul n’enlèvera ma proie.

Je m’en irai, je reviendrai dans ma demeure,

Jusqu’à ce qu’ils s’avouent coupables et cherchent ma face.

Quand ils seront dans la détresse, ils auront recours à moi.