Книга притчей Соломоновых, глава 17

\v 1\note Pr 15:17. Mieux vaut un morceau de pain sec, avec la paix,

Qu’une maison pleine de viandes, avec des querelles.

Un serviteur prudent domine sur le fils qui fait honte,

Et il aura part à l’héritage au milieu des frères.

\v 3\note Pr 27:21. Le creuset est pour l’argent, et le fourneau pour l’or;

\note Jé 17:10. Mais celui qui éprouve les cœurs, c’est l’Éternel.

Le méchant est attentif à la lèvre inique,

Le menteur prête l’oreille à la langue pernicieuse.

\v 5\note Pr 14:31. Celui qui se moque du pauvre outrage celui qui l’a fait;

Celui qui se réjouit d’un malheur ne restera pas impuni.

Les enfants des enfants sont la couronne des vieillards,

Et les pères sont la gloire de leurs enfants.

Les paroles distinguées ne conviennent pas à un insensé;

Combien moins à un noble les paroles mensongères!

Les présents sont une pierre précieuse aux yeux de qui en reçoit;

De quelque côté qu’ils se tournent, ils ont du succès.

Celui qui couvre une faute cherche l’amour,

Et celui qui la rappelle dans ses discours divise les amis.

Une réprimande fait plus d’impression sur l’homme intelligent

Que cent coups sur l’insensé.

Le méchant ne cherche que révolte,

Mais un messager cruel sera envoyé contre lui.

Rencontre une ourse privée de ses petits,

Plutôt qu’un insensé pendant sa folie.

\v 13\note De 32:35. Pr 20:22; 24:29. Ro 12:17. 1 Th 5:15. 1 Pi 3:9. De celui qui rend le mal pour le bien

Le mal ne quittera point la maison.

\v 14\note Pr 20:3. Commencer une querelle, c’est ouvrir une digue;

Avant que la dispute s’anime, retire-toi.

\v 15\note Ex 23:7. Pr 24:24. És 5:23. Celui qui absout le coupable et celui qui condamne le juste

Sont tous deux en abomination à l’Éternel.

A quoi sert l’argent dans la main de l’insensé?

A acheter la sagesse?… Mais il n’a point de sens.

L’ami aime en tout temps,

Et dans le malheur il se montre un frère.

L’homme dépourvu de sens prend des engagements,

Il cautionne son prochain.

Celui qui aime les querelles aime le péché;

\note Pr 16:18. Celui qui élève sa porte cherche la ruine.

Un cœur faux ne trouve pas le bonheur,

Et celui dont la langue est perverse tombe dans le malheur.

Celui qui donne naissance à un insensé aura du chagrin;

Le père d’un fou ne peut pas se réjouir.

\v 22\note Pr 15:13. Un cœur joyeux est un bon remède,

Mais un esprit abattu dessèche les os.

Le méchant accepte en secret des présents,

Pour pervertir les voies de la justice.

\v 24\note Ec 2:14; 8:1. La sagesse est en face de l’homme intelligent,

Mais les yeux de l’insensé sont à l’extrémité de la terre.

\v 25\note Pr 10:1; 15:20; 19:13. Un fils insensé fait le chagrin de son père,

Et l’amertume de celle qui l’a enfanté.

Il n’est pas bon de condamner le juste à une amende,

Ni de frapper les nobles à cause de leur droiture.

Celui qui retient ses paroles connaît la science,

Et celui qui a l’esprit calme est un homme intelligent.

L’insensé même, quand il se tait, passe pour sage;

Celui qui ferme ses lèvres est un homme intelligent.